• White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

Catherine : 06 78 90 08 02

© 2019 Passion Flamenco Mâcon 

Apprentissage du Flamenco et transmission de la culture Flamenca

 

Blog

Il est des artistes qui nous boulversent, Rubèn Molina et de ceux-là.

Depuis que nous l'avions vu sur scène à Lyon, nous rêvions qu'il nous accompagne pour un stage à Mâcon. C'est aussi ça la force et la beauté de notre association : oser ! Quelques mails plus tard, le projet germait et nous échangions avec un artiste accessible, généreux et passionné. Il s'est prêté au jeu de notre interview, l'occasion de se replonger sur le parcours de ce danseur hors norme, si juste, à l'énergie et à la passion incomparables. Rencontre avec le grand Rubèn Molina en attendant, nous l'espérons de le retrouver pour un stage en Bourgogne. Pour en savoir plus : https://rubenmolina.fr/

# Qu’est ce qui t’a amené au flamenco ? Racontes nous tes débuts ... 

C'est le film de Los Tarantos des années 70, réalisé par Rovira Beleta, où A. Gades dansait une Farruca sur les Ramblas de Cataluna de Barcelone en pleine nuit.. J'étais tout petit et de voir la danse dans la rue, ce truc magique et beau m'a donné envie de...

22/10/2019

Dans le cadre d’une semaine consacrée à l’Espagne, le centre de loisirs de Grièges nous a contacté pour animer des ateliers d’initiation au flamenco auprès des jeunes publics, des enfants âgés de 3 à 12 ans.

Une belle parenthèse estivale et la magie du Flamenco a semble t-il opéré une nouvelle fois. Nos institutrices d'un jour ont été charmé par ces échanges et très heureuses de partager leur passion.

Au programme, découverte des instruments qui accompagnent le flamenco (cajon, guitare, castagnettes) découverte de la partie rythmique (frappe des mains et des pieds) et du corps (marquages, petites chorégraphies).

Quelle belle expérience ! Journée de partage dans une bienveillance.

Les animateurs nous ont remercié pour la qualité de l’initiation. Petits et grands ont semblé apprécier la journée !

Marjorie 

Cette nouvelle année est synonyme de changement à l'association. Une nouvelle artiste, Carolane Sanchez, vient animer des ateliers sur deux niveaux deux fois par mois. L'école de danse Atelier danse de Seb et Sandra nous accueille pour nos séances de cours ! Les débutants découvriront le palo Fandango et pour les intermédiaires et avancés c'est à la Solea que les cours seront consacrés. Quelques images de Fandango version Farruquito !

Cette année nous nous immergeons dans un palo fascinant déja abordé en stage l'année dernière avec Laura la Mori et Carmen la Vanillita : l'Alegria.

Mathilde Ménager nous emmène poursuivre notre exploration en nous proposons une chorégraphie complète por Alegria.

Pour en savoir plus sur ce palo, voici l'article proposé sur le site de référence Musique Alhambra :

Alegria: chant d'origine Gitane (Cadiz)

Alegria signifie 'Joie', Allégresse. C'est effectivement un chant festif . Il se caractérise par son dynamisme, sa désinvolture et sa  grâce.  Chaque copla se compose de quatre vers octosyllabiques. C'est un chant qui peut être dansé et il se compose d’une succession de coplas entre lesquelles sont généralement intercalés ce qu’on appelle les 'juguetillos'. Il s’apparente à l’ancienne jota de Cadix. Dans ce chant, on vocalise le traditionnel 'tirititrán' qui, selon Chano Lobato, fut inventé par Ignacio Espeleta lors d’une fête au cours de laquelle il avait oublié les paroles. Parmi les grands...

Passion Flamenco Mâcon a organisé un stage au rythme de l'Alegria avec l'artiste Flamenca Laura La Mori. Une occasion rêvée pour en savoir plus sur son parcours et son histoire d'amour avec le Flamenco.

Qu’est ce qui vous a amené au flamenco ? Racontez nous vos débuts ...

Je ne connais pas précisément l’élément  déclencheur ou l’origine de mon intérêt pour le flamenco. 

Je dansais déjà depuis mes 6 ans (danse classique, moderne...) mais j’avais envie d’un autre style et j’ai demandé à mes parents à l’âge de 10 ans de m’inscrire dans la seule école de flamenco à Nantes. N’ayant aucune origine espagnole je pense que j’ai été attiré en premier surement par un reportage ou par des images dans des magazines, j’ai aussi ma grand mère qui m’apportait de ses voyages en Espagne des objets évocateurs comme des castagnettes ou un éventail où était dessinées des flamencas que je me m’amusais à copier sur papier... alors pourquoi pas une accumulation de petites choses... finalement j’ai aban...

Nous avons eu envie de vous faire partager nos belles rencontres autour du Flamenco. Pour initier cette série de portraits, nous avons naturellement choisi de vous présenter celle qui accompagne avec talent et bienveillance les danseuses depuis le début de l'histoire de l'association : l'artiste Mathilde Ménager.

 # Qu’est ce qui t’a amené au flamenco ? Racontes nous tes débuts ... 

Le hasard total... Je n'y connaissais rien, je ne suis pas d'origine espagnole mais j'ai toujours été intéressée par les cultures diverses et les activités physiques. A 15 ans, j'avais déjà 10 ans de gymnastique derrière moi et quelques années de cirque, de piano, de flûte traversière, de chant... J'ai alors trouvé, dans mon lycée, à Chalon-sur-Saône, une affiche avec une jolie danseuse couverte de volants puis, en dessous, un numéro de téléphone avec marqué "cours de Flamenco". J'ai eu envie d'essayer et mes parents étaient plutôt complices de mes diverses tentatives en tout genre...
Mes débuts ont été...

06/11/2017

Pour inaugurer notre blog, Marjorie (vice Présidente de l'association) partage avec nous un souvenir de l'été 2016 ;  au cours duquel elle a été bénévole au Festival Flamenco de Mont de Marsan. Elle nous livre l'article d'une amie qui a chroniqué le festival côté bénévoles.

"Le festival met un point d’honneur à la transmission de la culture flamenco. Cette année,plus de 250 stagiaires sont accueillis par les meilleurs professeurs de Séville.
« Elle fait ressortir le meilleur de nous ! » C’est en ces termes que Karine et Marie parlent de leur enseignante, Maite Olivares. Habituées du festival Arte Flamenco, elles se sont inscrites en cours de chant. Elles font partie des deux cent cinquante stagiaires venues de toute la France, mais aussi de l’étranger. « Allemagne, Angleterre, Ecosse, les stagiaires viennent de partout, même du Japon ou de la Nouvelle-Zélande », souligne Maryse Bougue, responsable des stages. Si les femmes de 30 à 40 ans sont les plus représentées, les profils...

Please reload

Archives
Please reload