Blog

Confidence et rencontre avec la lumineuse Helena Cueto


Nous avons eu la chance d'accueillir l'artiste Helena Cueto pour animer un stage à Passion Flamenco Mâcon. Inspirante, animée et solaire, elle nous a confié un peu de son histoire et de sa passion pour le Flamenco.

# Qu’est ce qui t’a amené au flamenco ? Racontes nous tes débuts ...

Ma grand-mère maternelle m'a inscrite à un cours de flamenco à Nantes lorsque j'avais 6 ans. Une histoire de famille, et de passions ! depuis je n'ai jamais arrêté...


# Qu’est ce que le flamenco t’apporte ? Qu’as tu obtenu grâce à lui ?

Le flamenco est toute ma vie : c'est ma passion, ma philosophie de vie, ma matière, mon langage, un des héritages de ma famille. C'est ce qui occupe mes journées, mes nuits, qui m'a fait rencontrer mes ami(e)s, et qui rempli mon frigo !

# Quel est ton palo préféré ? As-tu un mentor ? As-tu eu des rencontres déterminantes ?

Chaque période de vie fait échos à un palo, et j'aime tout le flamenco, et tous les flamencos ! cependant, je me sens très identifiée avec la solea, c'est pour moi un palo noble et profond, et un des plus délicat à chanter, danser et jouer.

Je n'ai pas de mentor, j'ai eu et j'ai encore aujourd'hui la chance d'être proche de grands artistes, auprès de qui je continue d'apprendre, et avec qui je partage aussi des moments familiaux. C'est sans doute aussi ces rencontres qui permettent d'avancer, de se sentir un peu plus intégrée à chaque pas, et d'avoir une sorte d'approbation des plus grands. La question de la légitimité dans le flamenco est assez sensible !


# Tu enseignes le flamenco, que souhaites-tu transmettre à tes élèves ?

Je souhaites tout d'abord répondre à ce pourquoi on appelle un professeur : transmettre des pas, des connaissances techniques et théoriques, et aider à faire progresser l'élève dans son apprentissage chorégraphique et culturel.

Au-delà de ça, j'aime laisser un petit peu de moi-même à chaque rencontre, non par une quelconque propre haute-estime, mais parce que le flamenco fait appel à des substrats intimes et personnels très profonds, et c'est ce qui constitue la composition même d'un artiste créateur (au-delà de l'interprète). C'est pour cela aussi que je viens chercher ce monde intérieur chez chacun des élèves, afin de réveiller cette conscience, et le pousser à cohabiter avec le flamenco à la fois dans son apprentissage et aussi dans sa pratique personnelle, philosophique et thérapeutique.

Archive
Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon